L’assistant de service social ?

L’assistant de service social est un professionnel ayant fait des études spécifiques, pendant 3 années, dont pratiquement la moitié en stages dans divers domaines (enfance, famille, handicap, santé, logement, surendettement…). Professionnel assez généraliste du fait des disciplines abordées en cours, l’assistant social se spécialise en fonction des domaines dans lesquels il exerce, par l’expérience et la formation continue.

De base il a abordé la sociologie, la psychologie, l’éducatif, le juridique… et a expérimenté et acquis des compétences en écoute et en relation d’aide. Il connait l’environnement législatif dans lequel il exerce, Pour autant il n’est pas un avocat, un notaire, un comptable… et réoriente vers les professionnels adéquats.

Pour exercer il est nécessaire d’être titulaire d’un Diplôme d’État, le DEASS. Les assistants sociaux sont également répertoriés par L’Agence Régionale de Santé (ARS) en tant que professionnels de santé, et enregistrés à ce titre par un numéro ADELI.

L’assistant de service social indépendant répond aux mêmes exigences que ses collègues salariés. Il a simplement choisi d’exercer son métier dans un cadre différent. Comme tous les assistants sociaux, il est soumis en son nom propre au secret professionnel, et se base sur le code de Déontologie de la profession, qui s’impose à ceux qui ont fait le choix d’adhérer à l’ANAS, l’association nationale.

Code de déontologie : https://www.anas.fr/Le-code-de-deontologie_a735.html