Rendez-vous à distance

Parce que pour certaines personnes il est plus facile de communiquer à l’écrit, par téléphone ou visio, il est tout à fait de prendre des rendez-vous « dématérialisés ».

Ils ne se font plus par la Boîte à Aider désormais mais « en direct ».

Nous pouvons nous rencontrer via Skype, messenger, ou d’autres applications.

Contactez-moi pour définir ensemble la modalité qui vous convient !

Ma page Facebook : Elodie Follézou, assistante sociale indépendante

Et toujours le mail elodie.follezou@protonmail.com ou encore au 0671235217 par appel vocal ou SMS.

À très vite !

Méthodologie ?

Ou autrement dit, comment je procède pour vous aider :

L’Intervention sociale d’aide à la personne (ISAP)

1 – Entretien individuel d’évaluation de situation sociale globale

  • comprendre la situation dans son ensemble
  • déterminer ensemble les problématiques
  • faire le point sur les droits potentiels, ouverts et non ouverts
  • orienter vers les services publics ou associatifs, vers les avocats, notaires, huissiers, vers une prise en charge médicale ou paramédicale

OU

  • déterminer des pistes de travail ensemble
  • fixer des objectifs
  • élaborer un plan d’action

2 – Mise en oeuvre du plan d’action

  • réalisable par la personne en autonomie ou avec un « entretien de suivi »
  • nécessitant un accompagnement individuel plus soutenu pour
    • orienter, guider, stimuler, accompagner vers l’autonomie
    • aider à s’organiser (ouverture de courrier, tri, classement, budget et comptes…)
    • former à l’outil informatique de base (mail et navigateur, compte Ameli, retraite, impôts…) et créer vos comptes en ligne
    • écouter, soutenir, conseiller, notamment lors de situations de rupture (divorce veuvage, surendettement, chômage, perte d’autonomie…)
    • aller vers un parcours de soins
  • nécessitant une action coordonnée, partenariale
    • intervenir auprès d’un employeur, d’un médecin du travail
    • intervenir auprès d’un comité d’entreprise ou à sa demande
    • solliciter une caisse de prévoyance, un organisme de retraite complémentaire…
    • rechercher un accompagnement ou un financement spécifique (maintien dans l’emploi, articulation vie privée et vie professionnelle, bien-être au travail…).
  • prestations de service ponctuelles (assistance administrative)
    • rédiger des courriers administratifs (déclarations ou changements de situation, demande de consultation de dossier médical, directives anticipées…)
    • rédiger des réclamations, des contestations
    • compléter des dossiers (impôts, MDPH, APA, aide sociale, CMU/ACS, aides financières légales ou extra-légales, solliciter le 1% logement patronal…)
    • inscription pôle emploi
    • réaliser, corriger ou réorganiser un CV, une lettre de motivation
    • rédiger ou corriger de la correspondance privée
  • assurer un suivi des démarches ou réclamations
  • assister dans les démarches auprès d’organismes (préparation à la démarche ou accompagnement physique)

3 – Synthèse individuelle écrite (intermédiaire, finale) remise exclusivement au bénéficiaire.

4 – Rapport d’activité pour le financeur

L’Intervention sociale d’intérêt collectif (ISIC)

Ce type d’intervention peut se présenter sous différentes formes :

  • la réunion d’information : elle s’adresse à des groupes de toute taille, avec pour objectif de délivrer de l’information. Pour des groupes inférieurs à 15 personnes, le partage est priorisé, car il permet une meilleure appropriation des nouvelles connaissances, et peut aussi permettre l’émergence d’une entraide entre pairs.
  • le travail social de groupe : il s’adresse à un groupe entre 4 et 12 personnes, et se déroule sur plusieurs séances, avec un objectif commun aux participants. Les participants sont les mêmes du début à la fin des séances programmées.

et concerner des thèmes variés en fonction de vos besoins :

  • santé
  • droits
  • passage à la retraite..
  • budget
  • loisirs

 

L’assistant de service social ?

L’assistant de service social est un professionnel ayant fait des études spécifiques, pendant 3 années, dont pratiquement la moitié en stages dans divers domaines (enfance, famille, handicap, santé, logement, surendettement…). Professionnel assez généraliste du fait des disciplines abordées en cours, l’assistant social se spécialise en fonction des domaines dans lesquels il exerce, par l’expérience et la formation continue.

De base il a abordé la sociologie, la psychologie, l’éducatif, le juridique… et a expérimenté et acquis des compétences en écoute et en relation d’aide. Il connait l’environnement législatif dans lequel il exerce, Pour autant il n’est pas un avocat, un notaire, un comptable… et réoriente vers les professionnels adéquats.

Pour exercer il est nécessaire d’être titulaire d’un Diplôme d’État, le DEASS. Les assistants sociaux sont également répertoriés par L’Agence Régionale de Santé (ARS) en tant que professionnels de santé, et enregistrés à ce titre par un numéro ADELI.

L’assistant de service social indépendant répond aux mêmes exigences que ses collègues salariés. Il a simplement choisi d’exercer son métier dans un cadre différent. Comme tous les assistants sociaux, il est soumis en son nom propre au secret professionnel, et se base sur le code de Déontologie de la profession, qui s’impose à ceux qui ont fait le choix d’adhérer à l’ANAS, l’association nationale.

Code de déontologie : https://www.anas.fr/Le-code-de-deontologie_a735.html